Comparer les annonces

Découvrez les contours du futur «Bail mobilité» promis par Macron

Découvrez les contours du futur «Bail mobilité» promis par Macron

Quelques jours après avoir clôturé la conférence de consensus sur le logement au Sénat, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, revient sur l’un des engagements d’Emmanuel Macron : le bail mobilité.

Au Sénat, lors des échanges sur le thème du logement privé, le futur bail mobilité n’a pas fait consensus. Loin de là. Si la plupart des professionnels comme la Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), l’UNIS (Union des syndicats de l’immobilier) et les grands réseaux immobiliers se félicitaient de sa possible ouverture à tous, son champ d’application pourrait être finalement réduit. Cet outil complémentaire, qui a pour objectif de mobiliser davantage de logements aujourd’hui inexploités en le proposant en locations meublées pour une durée de 1 à 10 mois (non renouvelable), a été la cible de nombreuses attaques.

Voir la suite de l’article sur :

Partager cet article

Rejoignez la discussion